La Montgolfière en bref

Qu’est-ce qu’une montgolfière ?

 

Une montgolfière moderne est constituée de trois éléments principaux : l'enveloppe, le brûleur relié aux réservoirs de carburant et la nacelle.

 

La montgolfière est un ballon à air chaud porté par le vent.

Comme vous le savez, l’air chaud monte. Plus il est chand, plus il monte.

Imaginons maintenant que cet air chaud soit enfermé dans une bulle, ce qui est le cas de l’enveloppe de la montgolfière, il va permettre à la montgolfière de s envoler et d'emporter des passagers.

 

Il existe également un autre type de ballon appelé ballon à gaz. L’enveloppe est beaucoup plus étanche et fermée. Elle est remplie d’un gaz plus léger que l’air : hydrogène ou hélium (environ 3 fois plus léger que l’air.

 

La montgolfière suit la vitesse et la direction du vent. Le site d’atterrissage n’est pas toujours le même et dépend de la direction du vent. Cet atterrissage se fait en général dans une prairie qui n’est évidemment pas la même que le lieu du décollage. C’est dire si l’aérostation est affaire d’équipe : en plus du pilote, elle nécessite un équipier qui, en liaison radio

 

Règles et sécurité

 

La pratique de la montgolfière est encadrée par la règlementation aérienne. Ces règles, destinées à assurer la sécurité de l’aérostation, sont particulièrement importantes en ce qui concerne :

-      L’obtention de la licence de pilote de ballon à air chaud et le suivi médical des pilotes

-      Les conditions météorologiques à respecter : vent inférieur à 25 km/h, pas de pluie, couche de nuages haute et visibilité horizontale suffisante.

Les vols ont lieu le matin et le soir afin d’éviter les turbulences thermiques.

 

et téléphone avec le pilote, va conduire la voiture et la remorque de « récupération » qui ramèneront au bercail passagers et équipement.

 

Qui sommes nous ?

 

L’association Haute Vienne Montgolfière fut crée en 2001, portée par des amoureux du ballon. Elle est entièrement composée de bénévoles. Son siège se situe en LIMOUSIN dans la commune de CHATEAUPONSAC à Auzillac

 

Des baptêmes de l’air sont organisés en toutes saisons, en semaine comme le week-end, en fonction bien évidemment de la météo et la disponibilité des pilotes. Il est évident que les vols sont plus nombreux pendant la belle saison, mais certains vols d’automne et d’hiver sont magiques !

 

 

Un peu d'histoire

En 1783 les frères Montgolfier, d’Annonay, réalisent la première expérience. L’enveloppe,  en papier et tissus de soie, est sans passagers. Le ballon s’élève jusqu’à 1.000 m de haut. C’était il y a 232 ans ! Expérience renouvelée en septembre de la même année en présence de la cour et du roi à Versailles. Les premiers passagers sont un mouton un coq et un canard qui sont récupérés sains et saufs à 3km. Et en novembre les premiers passagers humains : Pilâtre de Rozier et le marquis d’Arlande ont l’audace d’effectuer le 1er vol en montgolfière qui les emportera à une dizaine de km au bout de 35 mn.

 

En décembre c’est le 1er vol d’un ballon à gaz de 800m3 qui effectuera avec 2 hommes à bord une distance de 36 km. La première traversée de la manche par la voie des airs se fit 2 ans après en 1785 par un ballon à gaz. L‘armée s’empare de cette invention (surveillance, renseignement) et crée dès 1794 le 1er corps des aérostiers.

 

En 1870 Paris est assiégé par les prussiens et Gambetta, ministre de l’intérieur, s’évade de la capitale à bord d’un ballon à gaz.

 

De toute évidence, dès l’apparition des premiers avions, la montgolfière et les ballons à gaz sont abandonnés. Ce n’est que dans les années 60 que quelques passionnés remettent le ballon au goût du jour pour les loisirs.